mairie-siaugues-stemarie-fr.net-15.net
Les industries et entreprises agricoles de Siaugues dans le 43

Industrie et agriculture

De 1988 à 2000, la commune de SIAUGUES-STE-MARIE a perdu 19 exploitations agricoles et elle ne compte plus aujourd'hui que 61 exploitations qui emploient une centaine d'actifs. Ces exploitations, pour la plupart axées sur la production laitière, ont une superficie moyenne de 45 ha répartis par moitié en terres labourables ou en surfaces toujours en herbe. La plupart de ces exploitations utilisent largement les techniques modernes.

Créé il y a plus de vingt ans, le marché aux veaux de SIAUGUES demeure un des plus importants du département. En moyenne, il draîne chaque dimanche matin une centaine d'agriculteurs venus des communes et cantons voisins soit pour vendre leur veau soit pour suivre les cours. Afin de répondre aux exigences sanitaires en vigueur, la Communauté de Communes du Langeadois a décidé de construire un bâtiment moderne à l'entrée du bourg.
Ce nouvel outil très fonctionnel est en service depuis le mois de septembre 2004. 

Doté de 2 grandes zones de stationnement de part et d'autre du bâtiment, d'une zone de nettoyage pour les remorques des éleveurs, d'un quai de chargement, d'un abri pour les acheteurs il est déjà apprécié de tous.

Son informatisation qui devrait être effective très rapidement fera de ce nouveau marché un outil moderne adapté aux normes en vigueur.

La méthanisation consiste à traiter les déchets organiques et permet d’obtenir une énergie renouvelable d’une part, et un digestat utilisable comme fertilisant d’autre part (valorisable par épandage comme amendement de qualité).

Les déchets sont composés par les effluents d’élevage (lisier, fumier) et d’autres coproduits fermentescibles (résidus de cultures issues de céréales, de lentilles,… les co-substrats industriels et de collectivités : déchets de brasserie, de fromagerie, graisse d’abattoir, résidus de tontes, biodéchets,…).

Les effluents et les matières plus solides sont introduits dans les digesteurs (importantes cuves fermées), puis sont chauffés et brassés sans entrée d’air et à l’abri de la lumière. En l’absence d’oxygène, les bactéries naturellement présentes dans les lisiers transforment les déchets en biogaz, essentiellement composé de méthane. En moyenne les substrats restent 50 jours dans le digesteur. La production de biogaz est utilisée dans une unité de cogénération permettant la production de chaleur et d’électricité.

La méthanisation permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre (rejets de protoxyde d’azote (N2O), d’ammoniac (NH4) et de méthane (CH4).
Le biogaz agricole, énergie exemplaire selon le ministère de l’écologie, commence à se développer en Auvergne puisque deux installations ont vu le jour en Haute-Loire en 2010.
 
le GAEC du Roitelet est une exploitation de 170 hectares de type polyculture élevage (engraissement de bovins).

Un accord avec dix agriculteurs a été pris pour alimenter l’unité de méthanisation et en valoriser le digestat. Le cogénérateur de 250 kW électrique produit et vend de l’électricité à EDF. La chaleur récupérée est valorisée dans les digesteurs de l’installation et dans l’entreprise de traitement de surface attenante par l’intermédiaire d’un réseau de chaleur.
 
Cogénérateur de 250 kWe, production de 1 900 MWh électrique revendus à EDF et 660 MWh thermique revendus à l’usine PEM attenante (traitement des métaux par électrolyse). Traitement de 6 800 tonnes de matières premières et production de 6 167 m3 d’amendements, Digesteur et post-digesteur de 1 600 m3. Investissement de 1 400 000 e, environ 35 % d’aides.

exploitant agricole : Franck ROCHER

Ce site utilise des cookies permettant de visualiser des contenus, d'afficher des flux d'informations provenant des réseaux sociaux et d'améliorer le fonctionnement grâce aux statistiques de navigation. Si vous cliquez sur « Accepter », nous déposerons des cookies sur votre terminal lors de votre navigation. Si vous cliquez sur « Refuser », ces cookies ne seront pas déposés. Votre choix est conservé pendant 6 mois et vous pouvez être informé et modifier vos préférences à tout moment sur la page « Gérer les cookies ».
Gérer les cookies